« Seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin ». C’est avec cette vision que le programme Alter’Actions se positionne, en réunissant 3 acteurs que sont : les étudiants, le monde de l’entreprise et les acteurs de l’ESS. L’association, créée en 2010 en région Parisienne est désormais présente à Nantes et dans les Pays de la Loire depuis la rentrée universitaire 2016.

Alter’Actions, une mise en relation entre différents acteurs moteurs de l’innovation

Les objectifs de l’association sont de sensibiliser et former les étudiants à l’ESS et  d’engager les entreprises dans une démarche RSE en participant au développement d’associations locales. En effet, le programme propose à des étudiants de différentes écoles et universités de la région de réaliser une mission de conseil de 4 mois au profit de structures locales de l’ESS. Chaque groupe est constitué de 4 étudiants, coachés par un professionnel sensible à la démarche d’accompagnement de jeunes étudiants et aux enjeux de l’ESS. Aujourd’hui : Accenture,  Bouygues Bâtiment Grand Ouest et SCE se sont engagés au côté d’Alter’Actions à Nantes.

Une génération en quête de sens

L’engagement du monde de l’entreprise apporte une valeur ajoutée certaine tant aux étudiants qu’aux managers et répond ainsi au désir commun d’être des porteurs de sens dans une société qui peut avoir tendance à l’oublier. Sens et éthique sont des valeurs qui reviennent régulièrement dans les attentes des futurs diplômés, Alter’Actions tente donc de proposer aux étudiants une expérience terrain pour ces jeunes bientôt sur le marché du travail. En effet, si ces étudiants peuvent intégrer dans leur futur cœur de métier les valeurs de l’ESS acquises au sein de leur expérience Alter’Actions, le pari est gagné!

Et concrètement à Nantes ?

Près de 9 missions de conseil ont été réalisées pour 9 acteurs de l’ESS, réunissant 35 étudiants issus d’écoles telles que Centrale Nantes, l’Icam, l’Ecole des Mines de Nantes, Audencia, l’IEMN IAE, l’Ecole de Design et St-Félix§. L’association espère pouvoir toucher plus d’étudiants pour la prochaine vague de mission qui débutera en octobre 2017.

Le programme Alter’Actions permet aux associations de trouver des compétences innovantes et de promouvoir leurs offres de biens et de services, aux étudiants d’être sensibilisés au secteur émergeant de l’ESS et aux entreprises d’augmenter leur impact sociétal. La vague de mission actuelle s’achève en mai prochain et concerne les structures suivantes : La monnaie locale du Retz’l, le réseau Coorace, l’École de la Deuxième Chance, le Café des enfants à l’Abord’âge et le réseau Chantier École.

« L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde ». De par son volet pédagogique et en addition des missions,  deux séminaires par an permettent aux étudiants de rencontrer des acteurs locaux de l’ESS. Au cours des deux derniers séminaires nantais, des intervenants tels que Marianne de Boisredon, fondatrice du microcrédit au Chili, Jean Pierre Caillon du Labo de l’ESS, Stéphane Paoli, Jean-Philippe Magnen, le fondateur de Safe Water Cube ou de la start-up Humaid et bien d’autres ont pu partager leur expérience et leur parcours pour inspirer les Alter’Actifs.

Alter’Actions souhaite ainsi devenir un acteur du vivier Nantais, en proposant une alternative de développement aux structures de l’ESS, par la mutualisation des compétences d’entreprises et des étudiants.

Contact : Enora Baronnet – Coordinatrice de programme Pays de la Loire : enora.baronnet@alter-actions.org

N'hésitez pas à partager !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn