De nombreux acteurs, publics, privés, de niveau local, régional et national ou non réagissent et s’organisent depuis cet été. Vous pourrez trouver ci-dessous un certain nombre de communiqués, de prises de position des acteurs de l’ESS.

Au plan national, le réseau des CRESS via le CNCRESS s’organise en lien avec de nombreux autres réseaux de l’économie sociale et solidaire (ESS France, Le Mouvement Associatif, l’URIOPSS, la FEI….). Une rencontre est prévue cette semaine pour décider conjointement des différentes mesures, actions à mener dans les prochains jours et semaines.

La CRESS des Pays de la Loire et Le Mouvement associatif des Pays de la Loire s’organisent pour articuler un certain nombre d’actions. Parmi celles-ci, il s’agit notamment de recenser les impacts occasionnés par cette décision auprès des acteurs de la région des Pays de la Loire. Nous vous invitons par conséquent à renseigner l’enquête en cliquant ici.

Nous vous tiendrons informés dans les prochains jours.

Réactions et mobilisation dans le monde associatif et chez les syndicats employeurs

Retrouvez l’ensemble des réactions sur Ressources Solidaires

Dernières actualités :

Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, a annoncé avoir confié à Jean-Marc Borello une mission pour organiser la concertation et proposer des solutions de remplacement des contrats aidés.

Il sera chargé de « travailler avec les associations d’insertion pour regarder l’ensemble des dispositifs déjà existants et distinguer les plus efficaces, afin de proposer demain des solutions bien meilleures que les contrats aidés ». Il devra rendre ses premières conclusions d’ici la fin de l’année 2017.

Compte-rendu du Conseil des ministres du 6 septembre 2017

Article Blog de Michel Abhervé – Alternatives économiques

Dans une lettre aux préfets du 6 septembre, le gouvernement précise les modalités de consommation de l’enveloppe de contrats aidés pour le restant de l’année : l’aide alimentaire, l’accompagnement social ou l’hébergement, notamment médicalisé, des jeunes enfants et des personnes dépendantes, sans abri ou atteintes d’un handicap, sont explicitement visés dans les priorités.

http://www.tsa-quotidien.fr/content/contrats-aides-le-medico-social-fait-bien-partie-des-champs-prioritaires

Pour aller plus loin :

Les chiffres en Pays de la Loire

  • 16 818 emplois aidés en Pays de la Loire, dont 8 158 dans l’Économie Sociale et Solidaire, soit presque 49 %
  • Sur les 8 158 emplois aidés dans l’ESS, 97 % travaillent dans une association.

Pour agir

La CRESS des Pays de la Loire invite à signer la pétition nationale « Non, Monsieur Macron, les contrats aidés ne sont pas inutiles ».

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin