Nicolas Hulot, Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale, Julien Denormandie, Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Cohésion des territoires et Christophe Itier, Haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale ont annoncé ce jeudi 18 janvier le lancement de l’initiative « French Impact » et de l’Accélérateur national d’innovation sociale.

French Impact, inspiré de la FrenchTech, est une nouvelle bannière nationale, pour fédérer une communauté et valoriser la diversité des acteurs de l’innovation sociale.
L’Accélérateur national d’innovation sociale est une ambition inédite pour soutenir et encourager les innovations sur tous les territoires, pour permettre aux initiatives locales, parce qu’elles apportent des réponses nouvelles aux défis sociétaux, de changer d’échelle et de devenir des solutions nationales.

L’accélérateur permettra :

  • de mieux identifier et qualifier les projets innovants,
  • de mieux financer la croissance des innovations sociales, qu’elle soit organique ou par essaimage,
  • de mieux expérimenter l’innovation sociale en favorisant la simplification administrative et le droit à l’expérimentation,
  • de mieux évaluer l’impact social des innovations et de mieux accompagner les entreprises dans leur croissance en améliorant l’orientation et l’offre de services des accompagnateurs de projets.

L’Accélérateur national d’innovation sociale repose sur :

  • Une communauté nationale d’acteurs de l’innovation sociale, qui pourront être identifiés grâce à une plateforme digitale dédiée (lancement en février 2018)
  • Un objectif de financement : mobiliser en cinq ans 1 milliard d’euros de fonds publics et privés
  • La labellisation des territoires et des structures d’accompagnement (incubateurs, financeurs, ruches, évaluateurs, PTCE…). La labellisation débutera via un appel à candidatures permanent lancé en mars 2018
  • Un réseau de « Hackers publics » dont la mission sera de faciliter les relations entre les innovateurs sociaux et les pouvoirs publics
  • Une logique d’ouverture et de partage : en open innovation, open data et open source
  • Une évaluation de l’impact social des innovations.
N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin