Rendez-vous a été donné aux acteurs ESS de l’économie circulaire le 9 octobre dernier à la Ressourcerie des Biscottes (Ponts-de-Cé). Ce fût l’occasion de dresser un premier état des lieux du projet « Economie circulaire et ESS » mené par la CRESS des Pays de la Loire et de favoriser l’interconnaissance des différents acteurs à l’échelle régionale.

Lors d’une étude menée il y a 5 ans sur cinq écofilières dont celles des déchets et de la mobilité, trois enjeux ont été identifiés pour le développement des organisations de l’ESS :

  • Le développement économique
  • L’émergence de nouveaux métiers, nouvelles compétences
  • Besoin de structuration et d’accompagnement de la filière

Pour la CRESS des Pays de la Loire, la réponse à ces enjeux est d’aller vers une animation régionale des filières déchets et mobilité, de mettre en œuvre une stratégie de développement des entreprises ESS, de développer de nouvelles activités et des emplois répondant aux besoins du territoire et enfin, de développer la coopération entre structures ESS et collectivités territoriales. Et ce, grâce au soutien de l’ADEME, la DIRECCTE, la DREAL et la Région des Pays de la Loire.

Comment la CRESS des Pays de la Loire répond-t-elle à ces enjeux ?

  • En recensant les structures

Un recensement a été mené à l’échelle des cinq départements de la Région, et va donner lieu à un annuaire en ligne, d’ici le 1er trimestre 2019.

  • En menant des ateliers départementaux

Depuis fin 2017, des ateliers ont été menés sur les 5 départements des Pays de la Loire en lien étroit avec les réseaux locaux de l’ESS. Dans certains départements une dynamique avait déjà été mise en œuvre et pour d’autres, les ateliers ont été la première occasion pour les acteurs de la filière de se rencontrer et d’identifier les enjeux, freins, leviers et les pistes d’actions à travailler.

  • En identifiant les métiers, compétences, formations

Parallèlement aux ateliers départementaux, un partenariat a été signé entre la CRESS et l’École Centrale. Dans ce cadre, des étudiants de 1ère année ont travaillé sur la question des compétences et formations de la filière, et de la transférabilité.

En effet, la question de la transférabilité des compétences est un atout important de la filière déchets. Et l’insertion y joue un rôle moteur, avec le souhait constant d’offrir aux personnes éloignées de l’emploi un accompagnement renforcé facilitant leur insertion professionnelle.

  • En collaborant avec les réseaux locaux avec qui nous avons organisé les ateliers et rédigé les fiches initiatives

Plusieurs fiches-initiatives ont été élaborées afin de valoriser au plan régional les structures et projets du territoire et de favoriser l’essaimage. Ces fiches ont été diffusées sur les réseaux sociaux du CNCRESS, du Mois de l’ESS, de l’ADEME, de la plateforme nationale de l’économie circulaire… Elles seront diffusées sur le site de la CRESS des Pays de la Loire très prochainement. Elles ont été distribuées auprès des 120 personnes présentes à la 1ère Journée régionale des acteurs ESS de l’économie circulaire.

Les solutionneurs : la première rencontre des acteurs ESS de l’économie circulaire

Cette journée a été l’occasion de présenter le travail mené avec les réseaux locaux de l’ESS, et l’union des écocycleries depuis la fin de l’année 2017. En outre, cette journée a permis de  favoriser l’interconnaissance des structures et réseaux avec les autres parties prenantes de l’écosystème : collectivités territoriales, consulaires, éco-organismes.

Une journée riche en échanges grâce à la table-ronde qui a permis aux collectivités et aux acteurs de l’ESS de pitcher et aux 7 ateliers animés par les réseaux ESS des cinq départements de la région d’échanger sur des thématiques stratégiques pour le développement d’activités des organisations de l’ESS.

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin