Very’Fiable, entreprise spécialisée dans le nettoyage responsable et sur-mesure à destination des professionnels, prend son envol en Scop, après presque 5 ans d’accompagnement au sein de la Coopérative d’Activité et d’Emploi L’Ouvre-boîtes 44. Elle célébrait ses 9 premiers mois d’existence le 21 novembre, au côté de ceux qui ont permis au projet de se développer.

L’histoire de Very’Fiable est singulière à plus d’un titre. Tout d’abord par le parcours de ses fondateurs, originaires de France, d’Equateur, du Portugal ou encore de Roumanie et issus de formations comptable, commerciale ou juridique, et qui ont fait le choix, en 2012, de quitter le grand groupe de nettoyage industriel où ils étaient salariés et dans lequel ils ne reconnaissaient plus, pour « faire quelque chose, ensemble, collectivement », comme le raconte Laurent Ertière, l’un des deux co-gérants de l’entreprise.

Singulier est aussi le choix qu’ont fait ces cinq associés de redonner du sens et de la dignité à un métier souvent dévalorisé, déconsidéré. « Le respect est la valeur qui nous a toujours animés dans notre démarche », confie Laurent Ertière. « Le respect de nos engagements, de nos clients, de nos salarié.e.s, de l’environnement : voilà ce sur quoi nous ne transigeons pas. Nous abordons toutes nos prestations sous une logique de partenariat. En valorisant nos équipes, en les impliquant dans la stratégie de l’entreprise, en leur confiant la responsabilité des sites d’intervention, nous apportons du confort et de la stabilité à nos salarié.e.s et à nos clients, et tout le monde s’y retrouve », complète-t-il.

Singulière enfin la trajectoire choisie par ces cinq entrepreneurs pour mener à bien leur projet. Pendant près de cinq ans, ils ont été accompagnés par L’Ouvre-boîtes 44, la Coopérative d’Activité et d’Emploi (CAE) qui leur a permis de lancer leur activité progressivement, dans un cadre sécurisant. « En tant que collectif souhaitant intégrer une CAE, nous étions dans une démarche atypique. L’Ouvre-boîtes nous a pourtant dit banco, on a su les rassurer sur notre démarche. Nous avons rapidement découvert que nous étions dépositaires de valeurs communes. Nous avions déjà cet esprit coopératif ancré en nous », raconte Jorge Colamarco, également co-gérant. « Le soutien que nous a apporté L’Ouvre-boîtes pendant ces cinq ans a été précieux. Lorsque nous avons décidé de sauter le pas et de créer la Scop, les modalités ont été simples, notamment auprès des banques. On arrivait avec cinq ans d’expérience, une centaine de clients, c’était rassurant. »

Aujourd’hui, Very’Fiable vole de ses propres ailes, mais ne part pas très loin. « Pour la partie dédiée au nettoyage auprès des particuliers, nous restons hébergés par la CAE Coopchezvous, et cinq d’entre nous en sont maintenant associés. On avait envie de continuer à bénéficier des conseils du réseau coopératif. Notre tout premier client en 2012 était une Scop, comme beaucoup de nos clients actuels, et nos locaux se trouvent au Forum coopératif à Orvault, créé par la Scop Titi Floris… bref, on reste dans la même dynamique ! » concluent les co-gérants. Pour les années à venir, la Scop envisage « un développement modéré, contrôlé et adapté », afin de conserver ce qui fait sa marque de fabrique, une qualité de service élevée, sur Nantes et son agglomération.

N'hésitez pas à partager !
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn