Finansol et le journal La Croix publient la 19e édition du baromètre de la finance solidaire. L’épargne solidaire a bondi de 5 milliards d’euros en 2020, la collecte ayant augmenté de 33% !

Cette édition du Baromètre de la finance solidaire 2021-2022, publiée dans les pages du quotidien La Croix, dévoile :

  • les grandes tendances et l’impact de la finance solidaire en France (chiffres consolidés par l’Observatoire de la finance solidaire au 31/12/2020),
  • des reportages centrés sur des initiatives citoyennes qui ont vu le jour ou se sont développées grâce à la finance solidaire,
  • la liste des placements labellisés Finansol ainsi que des informations pratiques,
  • et l’interview de Sophie Faujour, Directrice France du réseau « European Venture Philanthropy Association ».

Un dossier de 8 pages pédagogique et complet, qui fait le focus sur la finance solidaire et la jeunesse.

Cette lame de fond doit beaucoup à la loi Pacte, qui a réformé l’épargne salariale et conforté l’émergence de l’assurance-vie solidaire. D’autres inflexions sont liées à la crise sanitaire : une préférence pour la liquidité (+ 26 % pour les livrets bancaires) et une forte progression des souscriptions directes au capital d’entreprises solidaires (+ 15%). Les financements vers ces entreprises ont atteint 566 millions d’euros (+ 24 %), tandis que leurs missions ont été infléchies par la crise : les prêts sociaux aux particuliers ont crû fortement, ainsi que les financements fléchés vers les organismes d’utilité sociale en France.

La solidarité avec le Sud a en revanche reculé, sans doute provisoirement, tout comme les prêts environnementaux et les investissements des foncières sociales.

Pour l’épargne solidaire aussi, l’année 2020 restera un cru particulier, avec un encours total de 20,3 milliards d’euros. La croissance est de 33% par rapport à l’année 2019, qui avait déjà battu des records. Le baromètre porte sur les 166 placements d’épargne solidaire labellisés Finansol, auxquels s’ajoutent les produits d’épargne salariale solidaires non labellisés, mais dont les critères sont quasiment alignés avec ceux de Finansol. Ce périmètre permet d’englober la quasi-totalité de l’épargne solidaire en France, une épargne investie directement dans des entreprises à finalité sociétale ou sur des produits financiers qui serviront à financer des projets à forte utilité sociale et environnementale.

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
X