Mois de l’ESS 2020, portrait #12 : découvrez l’entreprise sociale Bathô !

BATHÔ est un Chantier Naval de l’ESS créé en 2018 qui transforme des voiliers et des vedettes de plaisance hors d’usage et qui ne peuvent plus naviguer. Chaque Bathô est unique et personnalisé à la demande de son nouveau Capitaine !

Un chantier naval insolite pour des croisières immobiles

Des centaines de milliers de bateaux de plaisance construits avant les années 2000 arrivent en fin de vie. 95% sont en polyester, un matériau solide mais qu’on ne sait pas recycler, détruit par mise en décharge ou par incinération.

Sur les concepts de l’économie circulaire du prolongement de la durée de vie d’un objet, BATHÔ réemploie des voiliers et vedettes de plaisance hors d’usage, en les transformant en gîte sur terre ferme pour les jardins des particuliers, en hébergement insolite pour les terrains de campings, en salle de co-working pour les entreprises, en aires de jeux pour les enfants ou en espaces de vente pour les commerçants.

«  Le monde de demain doit être un monde qui ne produirait plus aucun déchet, avec une vision de grande envergure et d’une portée considérable, pratique et applicable par tous dès maintenant, et capable d’entrainer la société, les entreprises et les villes dans des innovations majeures pour sauvegarder l’environnement et développer nos économies. »

Didier Toqué, fondateur de Bathô

BATHÔ construit son modèle sur l’association de plusieurs économies qui constituent le terreau fertile de son développement : l’ESS, le modèle de l’économie circulaire, la frugalité des ressources, le partage et la co-construction.

BATHÔ valorise le patrimoine naval remarquable de notre Région. Les bateaux rénovés ont été construits à partir de la fin années 60 : l’arrivée du polyester. Ils ont écrit les belles pages des chantiers de plaisance de notre territoire, dont certains sont devenus des leaders mondiaux grâce à eux.

Eco-conçus, les hébergements insolites accompagnent également le développement du slow tourisme* du territoire.  Naviguer sur terre ferme dans un voilier qui a parcouru les mers pendant plus de 40 ans avec une jolie vue, déjeuner ou prendre l’apéritif sur le pont extérieur, diner sur la terrasse privée de son ponton d’amarrage, dormir comme un équipage dans une cabine inspirante… offre une expérience unique dans un habitat au charme rare, propice à l’évasion et au voyage.

Le réemploi enrichit la politique de gestion des déchets de bateaux en fin de vie de la Région, et participe à la création de nouvelles richesses soutenables, environnementales, sociales et profitables.

*Slow tourisme = tourisme « lent », ou l’idée d’un tourisme plus écologique : en réduisant ses déplacements, en privilégiant les transports non polluants, en prenant simplement le temps de visiter des lieux dont on n’ a pas l’habitude.

Une entreprise ancrée dans l’Économie Sociale et Solidaire

La recherche d’utilité sociale est au cœur du projet Bathô et de son statut ESUS (entreprise solidaire d’utilité sociale). Ses activités de menuiserie, composite, métallerie, agencement sont propices à accueillir des personnes éloignées de l’emploi, mais aussi à former des jeunes en apprentissage ou des adultes en reconversion professionnelle, créer des chantiers participatifs, etc. En 2019, Bathô a accompagné 40 personnes sur son chantier, pour un investissement d’encadrement et de formation d’environ 20% du temps de travail des salariés.

La gouvernance démocratique, la non-redistribution de profits, l’échelle de salaire (1 à 1,25 de différence entre le plus petit et le plus gros salaire dans l’entreprise depuis 2 ans), l’accès à des actions gratuites pour les salariés… complète la politique sociale et solidaire.

Récompense : Prix de la Transition écologique 2020

Bathô a été récompensé au niveau national par le Prix ESS 2020, dans la catégorie Transition écologique. A cette occasion, un reportage a été réalisé sur leurs activités. A découvrir ci-dessous (gauche) :

Les coordonnées de Bathô

24 rue de l’Abbé Grégoire, 44400 Rezé
02 40 40 20 12
contact@batho.fr

Facebook

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
X