Mois de l’ESS 2020, portrait #30 : découvres les CIGALES des Pays de la Loire !

Les CIGALES, Clubs d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Epargne Solidaire, forment un mouvement citoyen visant la mise en place de circuits courts d’épargne et d’investissement au profit de porteurs d’initiatives économiques locales ayant une plus-value sociale et/ou environnementale.

Vidéo : « Les cigales Raison d’être, raisons d’agir » : du côté des épargnants – Les CIGALES du Nord Pas-de-Calais

En bref
  • Association Loi 1901 
  • Date de création : 2011
  • 48 CIGALES Actives
  • 17 CIGALES en Gestion
  • 570 bénévoles cigaliers actifs
  • 5 nouvelles CIGALES créées en 2019
  • 177 500 euros investis en 2019 par les CIGALES ligériennes
  • Près de 244 000 euros au total au 31/12/2019 sur les comptes bancaires des CIGALES d’épargne disponible
  • 3 200 euros investis en moyenne dans un projet par une CIGALES

L’investissement citoyen au service des projets locaux

Issu de l’Économie Sociale et Solidaire, dans les années 80, le mouvement des CIGALES s’est construit sur le constat qu’il est possible à de simples citoyens d’accompagner celles et ceux qui se lancent dans la grande aventure de la création ou du développement d’une entreprise.

Le Club est constitué de 5 à 20 personnes qui mettent une partie de leur épargne en commun. Il se réunit plusieurs fois par an pour recevoir les créateurs, décider de leur placement et affecter cette épargne collective au capital des entreprises.

C’est un lieu d’échanges et d’auto-formation sur les questions économiques et de développement local, où investisseurs et porteurs de projet font l’expérience d’une économie socialement responsable et solidaire.

Le club a une durée de vie de 5 ans, prorogeable une fois. Au terme de sa vie, il procède à la liquidation de son portefeuille, au prorata des apports des cigaliers.

Des citoyens engagés pour développer les activités qui font sens sur leur territoire

Les CIGALES sont au carrefour de l’épargne de proximité, de l’épargne éthique et de l’épargne solidaire. Elles veulent contribuer à développer la citoyenneté active de leurs membres et par là même à inciter à toujours plus de démocratie économique et de démocratie locale.

En Pays de Loire si les premières CIGALES sont apparues en Vendée et en Loire-Atlantique dans les années 90, celles-ci ne se sont organisées en association régionale qu’en 2011. Mais depuis elles n’ont cessé de se multiplier puisque nous sommes passés de la dizaine de Clubs actifs en 2010 à près de 50 clubs actifs en moins de 10 ans, auxquels il convient d’ajouter la bonne vingtaine de CIGALES passées en gestion, c’est-à-dire qui n’investissent plus mais qui continuent à suivre les entreprises qu’elles soutiennent.

L’organisation, l’animation et le développement des Clubs CIGALES en Pays de Loire reposent principalement sur la motivation et l’implication des cigaliers, ces bénévoles qui mettent en commun une partie de leur épargne. Plus qu’ailleurs, ce sont eux qui recherchent, parfois initient des projets économiques sur leurs territoires. Ils développent le mouvement, par leur présence active sur les 5 départements ligériens pour témoigner de l’efficacité de cette épargne citoyenne.

Néanmoins, il faut reconnaître que c’est la professionnalisation du mouvement, avec le recrutement d’un salarié en 2013, qui a accéléré le développement des Clubs de manière significative en s’appuyant sur les bénévoles qu’il soutient dans leurs initiatives et leurs projets. La déléguée régionale qui lui a succédé lui a emboîté le pas, en apportant son savoir-faire en matière de communication pour animer et soutenir les dynamiques des 600 cigaliers ligériens.

Une alternative aux banques classiques

« Pour lancer mon association, je suis d’abord allée voir les banques. Toutes ont refusé » constatent la plupart du temps les porteurs de projet. Une CIGALES locale est l’outil idéal pour soutenir les petites structures. Elles peuvent faire « effet-levier » en apportant les premiers milliers d’euros à un projet. Cela rassure les banques plus enclines alors à prendre des risques.

Les CIGALES, qui comptent en moyenne une dizaine de membres, reçoivent les porteurs de projet. Les Cigaliers, au-delà de l’apport financier qu’ils peuvent proposer, portent un regard constructif et accompagnent le projet, selon les compétences complémentaires des membres qui les composent.

Une réappropriation citoyenne de l’économie locale…

Les CIGALES sont un bel exemple d’actions citoyennes, solidaires, permettant l’émergence de projets et d’activités qui font sens localement. Elles offrent une aide et un pied à l’étrier pour les porteurs de projets qui bénéficient d’un appui financier et d’un soutien de compétences complémentaires dans la construction même du projet.

Les cigaliers, quant à eux, voient leur épargne bénéficier concrètement au développement d’activités sur leur territoire. En constituant des groupes, parfois intergénérationnels, ils mettent au service des projets leurs expériences et donnent du sens à l’économie.

Vous souhaitez créer une CIGALES près de chez vous ? Contactez par mail contact@cigales-paysdelaloire.fr !

CIGALES cherchent fourmis

Chaque année au printemps et en novembre pendant le Mois de l’ESS, les CIGALES ligériennes organisent des événements intitulés « CIGALES cherchent fourmis ». Pendant une journée, sur une dizaine de territoire en Pays de la Loire, les cigaliers rencontrent des porteurs de projets en recherche de financement.

Chaque porteur de projets est reçu par plusieurs cigaliers. Il peut alors exposer son projet CIGALES du même territoire (notamment dans les grandes villes qui en comptent plusieurs) et chaque CIGALES se positionne. Il n’est pas rare que plusieurs CIGALES s’associent pour répondre aux besoins financiers du porteur de projet

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
X