Une initiative solidaire dédiée à la reprise en Loire-Atlantique.

Face à l’urgence de la situation économique, les bénévoles de l’association Décoll’ton job ont invité les étudiants en recherche d’un job à rejoindre une communauté d’entraide. En 15 jours, plus de 200 jeunes ont rejoint l’aventure solidaire. L’association Décoll’ton job invite désormais les entreprises en recherche de renfort à se manifester et à faire parvenir leurs offres gratuitement à l’association.

Le contexte sanitaire créé beaucoup d’incertitudes du côté des commerçants et des chefs d’entreprises, mais aussi du côté des étudiants qui naviguent à vue pour (re) trouver un job étudiant ou un job d’été. Aussi, soucieux de renforcer le bouche à oreille sur son territoire pour faciliter les recrutements, le projet a germé durant le confinement au sein de l’équipe Décoll’ton Job. Faire d’une pierre deux coups en embarquant les jeunes dans une aventure de recherche d’emploi solidaire et en aidant les entreprises à trouver des débouchés rapidement pour passer le cap de la reprise.

Décoll’ton Job propose ainsi d’identifier plus rapidement des candidats parmi les jeunes du territoire, et leur donner un coup de pouce pour boucler leurs fins de mois et poursuivre plus sereinement leurs études. Autre bénéfice, les entreprises se donnent aussi l’occasion de travailler avec des jeunes en cours de formation qui peuvent d’ores et déjà apporter fraîcheur et créativité ! Tout le monde en ressort gagnant.

Déjà 200 jeunes prêts à travailler pour plusieurs mois ou plusieurs semaines.

Plus de cours, pas de retour sur les bancs des fac avant la rentrée de septembre et difficile de trouver un job étudiant ou saisonnier pour boucler les fins de mois à cause du confinement. Voilà la situation des 200 étudiants qui ont d’ores et déjà rejoint le groupe (inscriptions encore ouvertes), comme d’autres nombreux jeunes en Loire-Atlantique. En quelques chiffres, voici qui ils sont :

  • La moitié des jeunes est disponible dès le mois de mai
  • Les trois-quarts sont des jeunes femmes.
  • 60 % ont le permis, 45 % un véhicule
  • 12 % envisagent aussi une mission bénévole.

Dans les prochains mois, ces jeunes seront invités à participer à quelques visio et contribuer à alimenter aussi le tableau d’offres pour en aider d’autres si l’offre identifiée ne leur correspond pas. Ils recevront chaque semaine un journal de bord leur donnant des astuces métier, cv ou présentation d’acteurs locaux proposant des solutions sur le territoire pour une recherche d’emploi gagnante. Parmi les clubs d’entreprises, plusieurs soutiennent déjà l’initiative, tels que Nant’Est entreprises, le CJD Nantes Atlantique ou encore l’association des commerçants de Saint-Sébastien-sur-Loire Arcades. Un partenariat avec l’association Unis-Cité pour les services civiques est aussi proposé aux jeunes intéressés.

L’association Décoll’ton Job

Le bouche-à-oreille chez les commerçants de proximité est un moyen de communication plus que d’actualité et constitue le coeur de leur action. C’est sur ce principe et sur l’idée de tisser un circuit court de petites annonces d’emploi qu’est née l’association Décoll’ton Job en 2017, à Nantes. Le réseau qui avance selon des valeurs de proximité, simplicité et humanité compte désormais plus de 150 panneaux adoptés par des commerçants ou dans d’autres lieux solidaires de Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire.

Contact : Jessica Beauguitte, Présidente Décoll’ton Job
07 70 12 62 45 – contact@decolltonjob.fr

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin