Skip to main content

Le choix de la Scop (Société Coopérative et Participative) n’est pas réservé aux entreprises en difficulté ! La preuve avec Le Domaine du Paysage, au Bignon (44). Son dirigeant vient de transmettre l’entreprise à ses salariés, tout en restant à sa direction, pour leur permettre de s’impliquer davantage, et pour garantir une redistribution équitable des richesses et la pérennité de l’entreprise.

Un passage de relais construit

C’est il y a deux ans que Pierrick Macé et Emmanuel Naullet, respectivement gérant et responsable du bureau d’études du Domaine du Paysage, spécialisé dans la création et l’entretien de jardins, rencontrent l’Union régionale des Scop de l’Ouest. À l’occasion de la sortie du capital de deux associés majeurs, ils souhaitent en effet impliquer davantage les salariés dans l’entreprise. Pour cela, ils ont l’intention de leur ouvrir le capital, dans le cadre d’une transmission en Scop. Le projet, présenté aux salariés en février dernier, rencontre un franc succès, puisque 13 d’entre eux se lancent dans l’aventure, sur les 17 que compte l’entreprise. Le 1er juin, à l’occasion de son assemblée générale, la transmission en Scop du Domaine du Paysage est officialisée.

Promouvoir des valeurs

Si au quotidien, ce nouveau statut ne modifie pas les relations avec les clients et les fournisseurs, le changement devrait se faire dans les esprits. Désormais, l’ensemble de l’équipe est plus impliqué dans l’avenir et dans les résultats de l’entreprise, ce qui correspond à la philosophie que désire développer Pierrick Macé, qui reste à la direction de la Scop : « Notre souhait est que les salariés ne soient plus de simples spectateurs mais de véritables acteurs du Domaine du Paysage. Avec la Scop, nous avons l’objectif d’en faire une entreprise unie et solidaire, équitable dans la redistribution de ses richesses, et pérenne sur le territoire de Grand Lieu. Nous espérons pouvoir également toucher une nouvelle clientèle, sensible à ces valeurs. »

Un nouvel élan pour se développer

Ce passage de relai serein, rendu possible par l’accompagnement de l’Union régionale des Scop, le soutien financier de la Région à hauteur de 65 000 €, via le dispositif Capital Scop, et l’apport des associés historiques et des salariés, assure à la nouvelle Scop un environnement favorable à son développement. Les projets à moyen terme ne manquent pas. Ainsi, « nous allons continuer à accroître et consolider les partenariats avec des entreprises complémentaires sur la création et l’aménagement des jardins, tels que les piscinistes, et par ailleurs, passer de 3 à 4 équipes d’entretien des jardins, par croissance externe », indique Pierrick Macé. De quoi viser une progression du chiffre d’affaires régulière pour les prochaines années.

Le Domaine du Paysage en bref :

  • Activité : Création, aménagement et entretien de jardins.
  • Effectif : 17 salariés dont 13 salariés-associés
  • Chiffre d’affaires 2016 : 1,26 million d’euros
  • Clients : Particuliers, bailleurs sociaux et syndics de copropriété.
N'hésitez pas à partager !
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
X