Lettre ouverte de l’URIOPSS Pays de la Loire adressée aux élus locaux et acteurs régionaux des politiques publiques à destination des jeunes.

« C’est dur d’avoir 20 ans en 2020 » déclarait le Président Emmanuel MACRON en octobre dernier. Nous sommes en mai 2021 et la situation des jeunes ne s’améliore pas. L’Uriopss, avec ses 200 adhérents, associations des secteurs sanitaire, social et médico-social en Pays de la Loire, engagés sur le terrain auprès de jeunes aux profils variés souhaitent vous alerter sur la situation vécue par les jeunes en cette période de crise et proposent des mesures fortes afin que des réponses adéquates leur soient apportées :

  • Sécurisons les moins de 25 ans en leur donnant accès à un revenu minimal et inconditionnel
  • Renforçons le rôle des associations et augmentons les moyens qui leur sont alloués afin d’accompagner les jeunes vers l’insertion sociale.
  • Donnons les moyens aux acteurs de la santé et de la santé mentale d’assurer un accompagnement de tous les jeunes dans la durée
  • Finissons-en avec les « sorties sèches » de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE)
  • Renforçons et/ou créons des instances de participation dédiées aux jeunes à différents échelons territoriaux

Au regard de la lettre ouverte, nous sollicitons une rencontre, visant à échanger, favoriser une réflexion et une concertation collectives sur la situation des jeunes. Les acteurs de la jeunesse travaillant au plus près de ce public en Pays de la Loire, jugent indispensable de contribuer, avec les pouvoirs publics, au développement de politiques publiques à la hauteur des enjeux de dignité, de santé et d’accès aux droits pour les populations concernées.

Dans l’attente de votre retour, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de nos salutations distinguées.

Pour l’URIOPS Pays de la Loire,
Caroline URBAIN
Présidente

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
X