Skip to main content

Les administrateur·rices et salarié·es de la CRESS des Pays de la Loire se joignent au message porté par ESS France pour saluer la mémoire de cette grande figure de l’Economie Sociale et Solidaire.

Communiqué de presse d’ESS France, 26 mars 2024

ESS France et son équipe ont appris avec beaucoup de tristesse, ce mardi 26 mars 2024, le décès de Claude Alphandéry. Nous souhaitons adresser nos condoléances à sa famille et à ses proches.

Ancien résistant, Claude a mené une vie marquée par l’engagement. Plusieurs structures de l’Economie Sociale et Solidaire lui doivent le jour dont l’association France Active qu’il crée en 1988, ainsi que le Labo de l’ESS qu’il fonde en 2010.

En 2011, convaincu de la force de l’énergie citoyenne, Claude avait imaginé et animé les Etats généraux de l’ESS, où plus de 5 000 personnes s’étaient rassemblées pour célébrer ce mode d’entreprendre. Inquiet face aux soubresauts de l’histoire, en janvier 2024, Claude signait l’Appel à la Paix pour « une résistance créatrice de l’humanité pour la Paix, la Justice, la Liberté » lancé par Edgar Morin et Patrick Viveret.

Il s’exprimait, il y a quelques semaines, ainsi : « Mon tout dernier appel, avec les forces qui me restent, c’est de vous inciter à tout mettre en œuvre pour que ce qui a motivé ma vie, le combat contre le fascisme, contre la barbarie et pour les droits humains, soit à nouveau mobilisé dans une grande alliance humaniste des forces de vie. Agissez comme si vous ne pouviez pas échouer. »

L’Economie Sociale et Solidaire doit beaucoup à Claude. Nous souhaitons que jamais ne soit oublié son message fédérateur et émancipateur. La force de ses idéaux continueront d’éclairer nos combats, même si nous venions à traverser des crises et des nuits noires.

Dans la continuité des Etats généraux de l’ESS et de son action, nous nous attacherons à faire vivre chaque jour son héritage : un élan collectif pour une autre forme d’économie. Une économie qui place l’humain au centre, une économie soucieuse de ses responsabilités, une économie qui fait vivre la démocratie.

Son courage et sa force nous engagent, toutes et tous, et face au vide qu’il nous laisse, nous devons continuer d’agir pour un monde plus solidaire.

N'hésitez pas à partager !
Share on linkedin
Linkedin
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter