Créée en mars 2021, Les Boîtes Nomades est une association de la Métropole nantaise dont l’objet est de promouvoir et développer le réemploi des emballages dans un but de réduction des déchets et de préservation des ressources naturelles.

Les Boîtes Nomades, une initiative zéro déchets

Les Boîtes Nomades développent un réseau de restaurants sur la Métropole nantaise où les consommateurs peuvent commander leur repas dans des boîtes durables consignées et les rapporter chez n’importe quel partenaire du réseau.

L’idée est née devant une poubelle remplie de déchets de vente à emporter après un diner entre amis. Décidée à continuer de profiter de bons petits plats sans culpabiliser, Typhenn s’est résolue à apporter ses propres contenants au restaurant. Une fois le premier frein de la timidité vaincu, elle s’est vite heurtée à de nombreuses barrières logistiques liées à son organisation personnelle et aux contraintes des restaurants (repas pré-emballés, contenance spécifique des emballages).

Les Boîtes Nomades en chiffres et en bref :

  • Statut : association loi 1901
  • Date de création : mars 2021
  • Territoire actuel : Nantes Métropole
  • 1 salariée en alternance, objectif 2023 : 2 ETP
  • 5 bénévoles
  • En 4 mois : le réseau est passé de 4 à 19 bénéficiaires et adhérents, soit plus de 2 500 emballages jetables évités.
  • Objectif fin 2022 : proposer 100 points de consigne et éviter l’utilisation de plus de 50 000 emballages à usage unique soit 1,5T de déchets en moins.

Le conseil d’administration est constitué de la fondatrice Typhenn, ancienne chef de projet et logisiticienne, qui travaille à temps plein à la coordination du projet, Célie la fondatrice de Bout’ à Bout’, Mathieu un des gérants de Soofût. Bout’ à Bout’ et Soofût sont deux acteurs incontournables du réemploi en Pays de La Loire pour les bouteilles en verre d’une part et les fûts en inox d’autre part. Le dernier membre du CA, Anne-Lise, apporte les compétences communication et digitales au projet.

La vente à emporter, un fléau de déchets

L’essor de la vente à emporter causée par le contexte de crise sanitaire a mis en lumière la quantité de déchets créés par la consommation de repas nomades. Pourtant en 2019, la restauration rapide représentait déjà 180 000 T de déchets par an et la première source de pollution marine (source Ademe et revue scientifique Nature Sustainability).

Aujourd’hui, une part importante de la population est consciente des enjeux environnementaux et aimerait améliorer son impact mais ne trouve ni les ressources financières, ni le temps, ni l’énergie pour anticiper, réduire et agir sans jeter. Une enquête menée auprès de plus de 450 consommateurs ligériens a montré que 84,2% d’entre eux étaient intéressés par une offre de consigne et pour 81,7% cela serait même un argument supplémentaire pour choisir son lieu de restauration.

Les restaurateurs quant à eux sont écœurés de dépenser un budget conséquent tous les mois dans des emballages qui finissent à la poubelle après 20mn d’utilisation. Selon eux, les emballages jetables écologiques ne sont donc pas réellement une alternative satisfaisante mais mettre en place la consigne par eux-mêmes comporte de nombreux freins dans le suivi logistique, comptable et la communication vers leurs clients dont ils dépendent pour assurer la circularité de leur emballage.

Les Boîtes Nomades, une réponse facile et durable pour les consommateurs et restaurateurs

La volonté des Boîtes Nomades est de donner les moyens aux consommateurs et aux restaurateurs de réduire leurs déchets facilement, simplement et sans discours culpabilisant.

En proposant les repas dans des emballages durables directement sur les lieux de restauration contre une consigne remboursable à tout moment, l’engagement du consommateur dans la démarche est facilité. Le geste de retour du contenant est simplifié par la multiplicité des points de retour dans le réseau, motivé par la communication autour de l’impact positif du projet et récompensé par un programme de fidélité.

Les Boîtes Nomades donne une solution simple aux restaurateurs pour gérer leurs emballages de manière durable et vertueuse. En mutualisant la mise en place de la consigne à l’échelle d’un réseau, les professionnels confient au Boîtes Nomades la charge de l’investissement dans des contenants qualitatifs, bénéficient d’une logistique adaptée à leur activité et leur espace de stockage, délèguent la gestion de la consigne et des stocks à l’association grâce à une plateforme digitale tout en s’intégrant dans une dynamique locale, circulaire et résiliente.

Les Boîtes Nomades, une filière qui se structure et s’étend

Les prochaines étapes clefs sont la mise en place de partenariats avec des coopératives de coursiers. D’une part, les coursiers nantais assureront la livraison des boîtes aux professionnels du réseau. D’autre part, une expérimentation de la livraison à domicile en contenants consignés est en cours d’élaboration avec Naofood. Ce partenariat représente une opportunité de développement importante pour la filière en termes de volume de déchets évités et de praticité pour les consommateurs. Ces derniers pourraient en effet bénéficier de la reprise de leur contenant consigné à domicile lors de leur commande suivante. Le frein principal de ce projet provient du poids des contenants en verre qui représente un risque pour les coursiers et requiert une organisation logistique complexe.

L’initiative s’intègre également dans un projet national à travers le réseau consigne et par la création de l’association IMPEC (Initiative de Mutualisation et Promotion des Emballages Consignés). Cette dernière fédère 10 initiatives de consigne en France partageant le même objectif de réduction des emballages à usage unique et développant notamment une solution digitale pour la gestion et la démocratisation du geste de consigne par les consommateurs et les professionnels.

Depuis le lancement, le projet connait un engouement important de la part des restaurateurs et le réseau s’agrandit rapidement de 5 restaurateurs en mai à 19 en septembre. La carte du réseau des restaurants partenaires est disponible sur le site des Boites Nomades.

Le développement du projet bénéficie de nombreux soutiens stratégiques et financiers. Les Boîtes Nomades sont lauréats de l’appel à projet économie circulaire de l’Ademe et de la Région Pays de La Loire. L’association est également soutenue par Nantes Métropole d’une part et par plusieurs Cigales des Pays de la Loire d’autre part qui soutiennent des projets ayant une démarche locale, environnementale et sociale. Le projet bénéficie de l’accompagnement des Ecossolies, de Bout’ à Bout’ et de Cap réussite via un mentorat. La complémentarité de ces partenariats va aider l’association à réaliser ses prochains défis : étendre la gamme de contenants aux desserts, lancer leur plateforme digitale de consigne, comprenant le volet livraison à domicile et développer leur réseau de bénéficiaires.

La communication autour du projet auprès du grand public et des professionnels est donc un élément clef pour la réussite du projet. Les Boîtes Nomades sont à l’écoute de toutes idées pour donner de la visibilité au projet et à leurs partenaires. 

Si la première année d’expérimentation est un succès, il sera alors pertinent de reproduire le modèle dans d’autres communes de la région en mutualisant une partie des services comme la plateforme digitale et la communication. Un projet d’expérimentation du modèle est déjà en cours en Vendée avec le soutien de Trivalis et de la Communauté de Commune des Herbiers.

Avec Les Boîtes Nomades, nous voulons rendre les repas à emporter sans emballages jetables une réalité du quotidien sans se compliquer la vie. Embarquez dans une aventure culinaire à savourer simplement et sans culpabilité !

Contacter Les Boîtes Nomades
Suivre Les Boîtes Nomades
Visiter le site des Boîtes Nomades
N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
X