Skip to main content

L’association les Chiens Guides d’Aveugles de l’Ouest, créée en 1975 et reconnue d’utilité publique depuis 1981, a pour mission première d’élever, éduquer et remettre gratuitement des chiens guides à des personnes non ou malvoyantes dans 13 départements du grand ouest.

Depuis 2001, l’association Chiens Guides d’Aveugles de l’Ouest a élargi ses statuts afin de proposer aux personnes déficientes visuelles une palette plus large de services et solutions de mobilité pour faciliter leur quotidien : canne blanche électronique Tom Pouce, boitier Minitact, locomotion, Aide à la Vie Journalière, informatique adaptée…

L’association, qui dispose de 2 centres Ecoles/centres d’éducation, l’un à Bouchemaine, dans l’agglomération angevine (49) et l’autre à Pont-Scorff, en Bretagne (56), a remis plus de 780 chiens guides et 270 cannes blanches électroniques en 46 ans d’existence. Aujourd’hui, plus de 320 bénévoles (familles d’accueil, famille d’élevage, famille relais, bénévoles terrain…) sont engagés à ses côtés.

L’association ne reçoit aucune subvention de l’État, seule la générosité de ses donateurs permet de poursuivre et développer l’ensemble de ses actions.

Les Chiens Guides d’Aveugles de l’Ouest en bref :

  • Statut juridique : Association
  • Date de création : 1975
  • Secteur d’activité : entraide, solidarité
  • Territoire d’intervention : 13 départements du Grand Ouest de la Point Finistère à la Charente-Maritime
  • 320 bénévoles
  • 780 chiens donnés

Des solutions de mobilité pour renforcer l’autonomie

L’association propose plusieurs solutions aux personnes déficientes visuelles :

  • Le chien guide : contrairement aux idées reçues, les chiens guides ne sont pas uniquement réservés aux personnes aveugles. Ils peuvent être attribués (après étude de dossier) à toutes les personnes atteintes de déficience visuelle (malvoyance) qui affecte leur mobilité.
  • Les aides optroniques : certaines personnes ne peuvent ou ne souhaitent pas se déplacer avec un chien guide (problème d’allergie, choix volontaire) et s’orientent vers des aides optroniques comme la canne blanche électronique Tom pouce ou le boitier d’intérieur minitact.
  • Locomotion : les séances sont proposées aux personnes non ou malvoyantes quelque soit l’aide qu’ils choisiront pour gagner en fluidité et sécurité dans leurs déplacements.
  • Aide à la vie journalière : pour s’approprier ou se réapproprier les actes de la vie quotidienne et retrouver une autonomie à domicile et en société.
  • Informatique adaptée : des modules de formation multimédias sont proposées ainsi qu’une aide au financement de matériel numérique et informatique.

La Maison du Chiot, maison de naissance des futurs guides

Tous les futurs chiens guides proviennent du Réseau des Elevages Français composé de 3 centres répartis sur le territoire national : la Maison du Chiot (49), le CESECAH (63) et le Centre Jacques Bouniol (78). Ce réseau a pour mission de donner naissance à des chiots les plus aptes possibles à leur futur métier de guide.

Dans chacun de ces centres, des reproductrices et reproducteurs sont sélectionnés selon des critères physiques (examens médicaux) et comportementaux (analyse des réactions du chien en situations diverses) très précis et exigeants, liés à la transmission du patrimoine génétique des parents au chiot. Les reproductrices et reproducteurs sont placés en famille d’élevage et reçoivent la même éducation qu’un futur chien guide : travail de socialisation, propreté, obéissance ; la transmission des bons comportements par la mère à ses petits dans leurs premières semaines de vie est très importante.

Certaines races sont privilégiées : labrador, golden retriever, labrador croisé golden, berger allemand et caniche royal. A la Maison du chiot de Maine-et-Loire, les reproductrices donnent naissance à 4 ou 5 portées maximum au cours de leur vie. Depuis sa création en 2011, 377 chiots ont vu le jour et ont été répartis entre les différentes écoles de chiens guides françaises.

Une éducation très encadrée

Il faut compter 20 à 24 mois de formation avant que les élèves-guides passent leur certificat d’aptitude au guidage et qu’ils soient remis à une personne déficiente visuelle.

L’association prépare les chiots en vue de faciliter leur arrivée en famille d’accueil et ce, dès leur naissance. Des exercices de manipulation, d’éveil et de jeu sont réalisés tous les jours par les équipes de la Maison du chiot. Ainsi, à leur arrivée dans leur famille d’accueil à 3 mois, ils sont propres, dorment à leur place, se laissent approcher, manipuler et ne craignent ni les hommes, ni les autres animaux.

De 2 à 14 mois, ils acquièrent, au sein de cette famille d’accueil bénévole, toutes les habitudes d’obéissance et de “savoir vivre” d’un bon chien de compagnie. Le rôle de cette famille est d’assurer au futur chien guide un développement psychologique (équilibre affectif notamment) et physique (marche en laisse, utilisation différents modes de transport…) dans les meilleures conditions possibles. Pendant toute cette période d’accueil, la famille est suivie et aidée par un moniteur ou éducateur de l’École qui a la charge de cette phase de travail, appelée pré-éducation du chien guide. À partir de 6 mois, le chien passe quelques jours à l’École, chaque mois, pour s’habituer à un autre style de vie.

A partir de 14 mois environ, le chien passe la semaine à l’École, où il est pris en charge par un éducateur ou un moniteur et le week-end dans sa famille d’accueil. À ce stade, le chien a acquis un degré de maturité suffisant pour assimiler les directives de l’éducateur et apprendre son métier de guide. L’éducation porte sur l’obéissance, l’évitement des obstacles (y compris ceux en hauteur), les traversées de rues, les trottoirs et les routes de campagne, les passages protégés, les ronds-points, les portes, les escaliers…

C’est entre 20 et 24 mois, que le chien guide est confié à son nouveau maître, une fois son certificat d’aptitude en poche. Un stage de deux semaines est consacré à l’apprentissage commun, sous l’égide exclusive de l’éducateur : la première semaine à l’École, en terrain connu par le chien, et la deuxième semaine au domicile de la personne déficiente visuelle où le chien s’adapte à sa nouvelle famille et son nouvel environnement. L’équipe se soude progressivement au cours des mois suivants et bénéficie du suivi régulier de l’éducateur.

Devenir famille d’accueil ou bénévole de l’association

L’association est en recherche permanente de familles d’accueil bénévoles très disponibles, à proximité de ses centres d’éducation de Nantes et Angers.

En savoir plus sur le rôle de famille d’accueil 

Maillon indispensable de la chaîne de solidarité, les bénévoles s’impliquent à leur rythme, de façon ponctuelle ou régulière, à court ou moyen terme. En fonction de leur situation géographique et leur disponibilité, ils aident de différentes façons en menant plusieurs missions ou en se consacrant uniquement à une seule, comme accueillir un chiot en tant que famille d’accueil ou devenir ambassadeur de la cause dans l’un des 13 départements.

Pour rejoindre l’association et en savoir plus sur les missions proposées à proximité de votre domicile

Contact

1 rue des Brunelleries – Bouchemaine
49913 ANGERS Cedex 09
02 41 68 59 23
info@chiens-guides-ouest.org

Visiter le site
Suivre sur les réseaux sociaux
N'hésitez pas à partager !
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
X