Bâtho et Sicomen, deux structures de l’Economie Sociale et Solidaire des Pays de la Loire ont été respectivement récompensées du Prix national Transition Ecologique et du Prix régional pour son projet « Le Sourire qui Régale ».

Lundi 14 décembre a eu lieu la remise de Prix nationaux de l’Économie Sociale et Solidaire, organisés par ESS France et le réseau des CRESS, en présence d’Olivia Grégoire, Secrétaire d’État à l’Économie Sociale, Solidaire et Responsable. Depuis 2015, ces Prix récompensent les entreprises de l’ESS les plus audacieuses. Cette année deux Prix ont été décernés : Utilité sociale et Transition écologique.

Lauréat du Prix Transition écologique

L’entreprise BATHÔ, Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale de Rezé, a reçu à cette occasion le Prix de la Transition écologique. Depuis que les Prix existent, Bathô est la 6ème entreprise ligérienne à recevoir un Prix, ce qui fait des Pays de la Loire la région la plus récompensée par les Prix de l’ESS.

Basé sur le concept de l’économie circulaire (prolongement de la durée de vie d’un déchet), BATHÔ est un chantier naval de l’ESS qui transforme des bateaux de plaisance qui ne peuvent plus naviguer, en d’autres usages sur terre ferme : gîte pour les particuliers, hébergement insolite pour les campings, espace de co-working pour les entreprises, aires de jeux pour les collectivités, espace de vente pour les commerçants…

Son défi est de créer de nouvelles valeurs économiques, environnementales et sociales sur le territoire avec des bateaux hors d’usage. Dans sa recherche d’utilité sociale, l’entreprise a développé de nombreux partenariats d’apprentissage et d’accueil de personnes éloignés de l’emploi pour les former aux métiers de la menuiserie, du composite ou de la Métallerie, et développe aujourd’hui le 1er Tiers-Lieu solidaire dédié a l’économie circulaire des déchets du Nautisme.

Prix régional ESS : Le Sourire qui régale récompensé

Chaque année depuis 2017, la CRESS des Pays de la Loire remet également un Prix régional de l’ESS. Cette année, le jury a choisi le projet « Le Sourire qui régale » porté par l’entreprise adaptée SICOMEN à Laval.

Ce projet consiste à mettre en place des foodtrucks solidaires pour employer des personnes plus éloignées de l’emploi que les personnes actuellement accueillies dans les entreprises adaptées : les personnes autistes et trisomiques. Le 1er foodtruck a débuté son activité début septembre dernier à Laval avec à son bord une équipe de 3 personnes recrutées pour le projet (dont une personne autiste et une personne trisomique).

« Le Sourire qui régale » permet à des personnes atteintes d’autisme et de trisomie d’accéder à un emploi valorisant en milieu ouvert, au contact du grand public et participe ainsi également à l’évolution positive du regard de la société sur le handicap. Des restaurants inclusifs ont vu le jour ces dernières années (ex : le Reflet à Nantes) mais pas sous forme de foodtruck, ni sur le territoire de la Mayenne.

SICOMEN est la 4ème structure distinguée par un Prix Régional de l’ESS en Pays de la Loire. Le Goût des Autres, Altersoin Pour Tous 44 et la Ressourcerie Culturelle ont respectivement reçu ce Prix en 2017, 2018 et 2019.

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
X