Skip to main content

Alors que s’ouvrent le 3 octobre les discussions à l’Assemblée nationale concernant le projet de loi de finances pour 2023, les acteurs de l’ESS formulent des propositions communes afin d’enrichir le texte en faveur de l’ESS.

« Nous appelons à ce que le projet de loi de finances pour 2023 soit plus ambitieux en matière de développement de l’économie sociale et solidaire. Nos entreprises, parce qu’elles sont animées par les parties prenantes qui les composent constituent un espace de vitalité démocratique connecté aux enjeux de territoires, fort d’innovation et où peut se conduire une transformation profonde de notre production et de notre économie.

Nous appelons ainsi à renforcer la place de l’ESS dans les orientations de planification écologique annoncées par le Président de la République et cela passera nécessairement par le renforcement des filières participant à la soutenabilité de notre économie (mobilité, alimentation, rénovation thermique, etc.). Nous formulons également plusieurs propositions afin d’accélérer le développement des entreprises de l’ESS par l’augmentation des moyens destinés à les accompagner et les financer. »

Jérôme Saddier, Président d’ESS France

14 propositions communes réparties en 5 chapitres :

  1. L’ESS doit être au cœur des politiques de transition écologique et de leur planification annoncée par Emmanuel Macron
  2. L’ESS doit être partie prenante des filières de l’économie de demain
  3. L’ESS doit s’appuyer sur des écosystèmes performants et ambitieux
  4. Développer les outils de financement des entreprises de l’ESS
  5. Contribuer à l’amélioration du pouvoir de vivre du plus grand nombre
N'hésitez pas à partager !
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter