Skip to main content

Le Conseil Supérieur de l’Economie Sociale et Solidaire a publié son rapport triennal avec un état des lieux et des propositions pour faire avancer l’égalité femmes-hommes dans l’ESS.

La loi du 31 juillet 2014 a prévu, en son article 4-V, que le CSESS élaborerait tous les trois ans un rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’ESS et formulerait des propositions. Ce second rapport triennal réalisé sous la mandature du CSESS 2019-2022 et rédigé par les membres de la commission égalité femmes-hommes sous la présidence d’Elisa Braley, a été présenté lors de la réunion plénière du CSESS du 8 octobre 2021 et a été adopté par voie électronique à l’unanimité des votants le 19 octobre 2021.

ESS France, en tant que membre du CSESS, s’est fortement mobilisé dans la rédaction de ce nouveau rapport. Les travaux menés depuis 3 ans par la mission égalité de l’Observatoire national de l’ESS ont permis de dresser un état des lieux complet en matière d’égalité femmes-hommes dans l’ESS, de mesurer les évolutions et d’identifier les bonnes pratiques sur le sujet mises en œuvre par les entreprises et organisations de l’ESS.

11 propositions et 4 leviers d’actions

Le rapport s’articule autour de 11 propositions et 4 leviers d’action pour avancer concrètement :

  • Axe 1 : répondre aux défis genrés issus de la crise sanitaire actuelle ;
  • Axe 2 : accompagner l’éducation et la sensibilisation aux stéréotypes de sexe dès le plus jeune âge et tout au long de la vie ;
  • Axe 3 : favoriser la mixité des métiers de l’ESS et la qualité de vie au travail pour les femmes et les hommes ;
  • Axe 4 : mettre en place les conditions d’un égal accès au pouvoir et à une gouvernance équilibrée au sein des structures et réseaux.
Télécharger le rapport

 » Faire de l’égalité femmes-hommes la grande cause du quinquennat « 

Olivia Grégoire, secrétaire d’Etat chargée de l’économie sociale, solidaire et responsable et présidente du CSESS, salue l’adoption du rapport triennal sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’ESS : « On ne peut améliorer que ce qu’on peut mesurer. Ce rapport permet de mesurer clairement les marges de progrès en matière de parité dans les instances de gouvernance, et dans les réseaux, de mixité des métiers comme d’égalité de genre. L’économie sociale et solidaire porte en elle des solutions pour être une économie exemplaire. Je formule le vœu que ce rapport soit une feuille de route pour cet écosystème. J’en assurerai un suivi conformément à l’engagement pris de faire de l’égalité femmes/hommes la grande cause du quinquennat. »

Télécharger le communiqué
N'hésitez pas à partager !
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
X