Le Mouvement Associatif a lancé une enquête le 20 mars dernier pour évaluer l’impact de la crise sanitaire sur l’activité des associations. Analyse et plaidoyer.

Contexte

La crise sanitaire actuelle et le confinement qu’elle impose, impactent grandement l’activité des associations. Mais à quel point ? Comment les associations vivent-elles cette crise inédite ? C’est ce que Le Mouvement associatif a cherché à savoir avec l’enquête « COVID 19 : Quels impacts pour votre association? » menée depuis 1 mois. Résultats et analyses

Pour mieux appréhender les effets de la crise sur le monde associatif et avoir des données précises à remonter aux pouvoirs publics, Le Mouvement associatif, en lien avec le RNMA et avec l’appui de Recherches & Solidarités, a lancé le 20 mars une enquête flash de 20 questions s’adressant prioritairement aux responsables associatifs bénévoles ou salariés.

Ces quelques questions visaient à analyser les impacts humains et économiques des circonstances actuelles, sur la situation des associations, et préciser les moyens qui leur permettraient, à court et moyen terme, de les limiter.

Forte participation des associations, indicateur révélateur de leurs inquiétudes

Plus de 16000 associations ont répondu à l’enquête. Ce grand nombre de répondants, qui dénote de la grande mobilisation des acteurs associatifs, permet d’avoir une photographie significative de la situation actuelle. Les résultats témoignent de l’implication des acteurs associatifs face à la pandémie mais aussi de leurs grandes inquiétudes concernant la poursuite de leurs activités et plus généralement, l’avenir de leur structure.

Chiffres-clés

Sur l’impact économique

  • 65% des associations sont à l’arrêt
  • 23% seulement des associations parviennent à maintenir une faible activité, les
    autres sont en première ligne
  • 81% des associations ont dû reporter ou annuler un événement
  • 21% des associations ont moins de 3 mois de trésorerie devant elle (à mi-mars)
  • 69% des associations employeuses ont fait une demande de recours au
    chômage partiel

Sur la vie associative

  • 82% ont maintenu des relations à distance entre bénévoles
  • Plus de 60% prennent des nouvelles de leurs adhérents ou de leurs bénéficiaires
  • 50% parviennent à relayer les messages officiels
  • 24% organisent des activités de substitution à distance pour leurs adhérents
Plaidoyer du Mouvement Associatif

Fort de ce diagnostic, Le Mouvement associatif demande à l’Etat un soutien plein et entier aux associations, à travers notamment 3 grandes mesures :

  • Un pacte de sécurisation des subventions
  • Un fonds de soutien aux associations
  • L’ouverture d’une discussion sur un plan de relance post-crise

5 mai 2020

Entretien avec Alain Forest, vice-président du Mouvement associatif et président du Mouvement associatif régional des Pays de la Loire.

A lire sur le site du RTES

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
X