Mois de l’ESS 2020, portrait #13 : découvrez SICOMEN et son projet « Le sourire qui régale » !

SICOMEN (association pour la promotion des ateliers protégés lavallois) a été créée en 1986 et a pour mission d’accompagner les personnes en situation de handicap dans leur projet professionnel. Pour cela, l’association a créé plusieurs activités : un atelier de métallerie, un atelier de confection, un atelier de signalétique, une équipe de nettoyage industriel et tertiaire, une équipe de nettoyage en espaces verts… totalisant 150 salariés.

Avec ses 80% de travailleurs en situation de handicap, SICOMEN participe à la dynamique de l’emploi des personnes en situation de handicap sur le territoire. Autant que possible, l’association emploie ses effectifs en CDI afin de leur garantir une stabilité de l’emploi nécessaire à l’élaboration d’un projet professionnel.

Reconnue entreprise adaptée par la DIRECCTE des Pays de Loire, SICOMEN est sensible aux enjeux du territoire et notamment à l’exhortation des politiques publiques à créer plus « d’emploi-handicap » et à innover. C’est de là qu’est partie, en juin 2019, sa réflexion sur l’ouverture d’une nouvelle activité qui soit encore plus valorisante car au contact du grand public.

Un modèle innovant au service d’une aventure humaine

Sicomen a donc créé Le Sourire qui Régale, un projet de Food trucks solidaires pour employer des personnes plus éloignées de l’emploi que les personnes actuellement accueillies dans les entreprises adaptées : les personnes Autistes et Trisomiques. Après l’embauche d’un chef de projet en mars 2020, l’association a lancé le premier Food truck en septembre 2020 avec à son bord une équipe de 3 personnes recrutées pour le projet (dont une personne autiste et une personne trisomique). Ce premier Food truck rayonne dans l’agglomération de Laval pour servir des déjeuners et parfois plus loin en Mayenne pour animer des événements privés.

Le Sourire qui régale, ce sont les premiers Food trucks tenus par des personnes Autistes ou Trisomiques. Cela leur permet d’accéder à un emploi valorisant en milieu ouvert, au contact du grand public. Le Sourire qui régale propose des plats réalisés avec des produits de saison, locaux et raisonnés. Il propose une formule à emporter sans déchets polluants.

Cette innovation participe également à l’évolution positive du regard de la société sur le handicap.

Une journée type des équipes du Food truck

De bon matin, au sein du local-cuisine spécialement aménagé pour le projet, un petit groupe de personnes Autistes et Trisomiques fait équipe autour d’un pâtissier. Ensemble, ils s’affairent pour préparer de délicieuses tartes.

Aux environs de 11 h, les mets préparés sont hissés à bord du Food truck où les attendent un deuxième équipage. Deux personnes Autiste et Trisomique menées par leur capitaine filent jusqu’à l’emplacement prévu.

Arrivé à bon port sur les coups de midi, l’équipage accueille les clients qui déjà se pressent, attirés par le sourire radieux de leurs vendeurs !

Vers 14 h, le camion vide, tout le monde rentre pour nettoyer et préparer le camion pour le lendemain.

Une association ancrée dans l’Économie Sociale et Solidaire

SICOMEN est une structure associative de loi 1901. L’objet de cette association est l’aide par le travail et elle est reconnue entreprise adaptée. Cela lui permet d’appliquer un cadre favorable à l’épanouissement des salariés (notamment le suivi social, sur le temps de travail, par des personnes extérieures). La reconnaissance n’a jamais été demandée mais la mission de SICOMEN est d’utilité publique par sa contribution aux enjeux sociétaux que représente l’insertion des personnes en situation de handicap.

«  La valorisation de toute personne humaine passe notamment par son utilité au sein de la société. Nous travaillons à ce que cette utilité des personnes en situation de handicap soit reconnue. C’est en partie le sens du projet Le Sourire qui Régale, dont les emplois sont au contact du grand public et participe au changement de regard sur le handicap. Non seulement nous croyons à l’utilité de la personne en situation de handicap par la valeur ajoutée qu’elle est capable de donner dans le travail ; mais nous croyons également que la proximité avec les personnes en situation de handicap est source de joie, a fortiori lorsque cette proximité se vit dans des lieux simples de la vie quotidienne comme un Food truck par exemple. »

Geoffroy d’HUEPPE, Responsable de projet « Le Sourire qui régale »

Des inquiétudes face à la crise sanitaire

La période est source d’inquiétude pour les salariés en situation de handicap qui se retrouveront bientôt en chômage partiel faute de travail et dont la solitude du confinement est une grande cause de détresse.

Les coordonnées de SICOMEN

Ateliers protégés lavallois – 8 Impasse Saint-Mélaine, 53000 Laval
02 43 59 71 00
info@sicomen.fr
www.sicomen.fr

Le Sourire qui régale

06 72 46 06 43
contact@lesourirequiregale.fr

Facebook
Twitter
Instagram

N'hésitez pas à partager !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
X