Le secteur culturel ESS en Pays de la Loire

en période de crise COVID-19

Dossier thématique #1 – mis à jour le 28 janvier 2021

Ce dossier a été réalisé avec Le Pôle des Musiques Actuelles des Pays de la Loire ainsi qu’avec nos adhérents participant au groupe de travail Impacts.

Édito

28 janvier 2021

« Toute culture nait du mélange de la rencontre, des chocs. A l’inverse, c’est de l’isolement que meurent les civilisations » – Octavio PAZ

L’impact de la crise sanitaire sur le secteur culturel de l’Économie Sociale et Solidaire est bien réel. En quelques mois, c’est 15 % d’emploi en moins en Pays de la Loire. Tous les territoires sont concernés. Cette crise impacte un secteur déjà fragilisé où l’on observait depuis 2014, une baisse significative de l’emploi permanent au profit de formes plus précaires. Cette crise touche les projets culturels au coeur et les remets véritablement – voire durablement – en cause. Le nombre d’établissements a chuté entre juin 2019 et juin 2020. Près de 200 structures ont ainsi disparu en un an. Cela va porter atteinte à ce qui fait pourtant la force du secteur culturel – et ce qui caractérise l’Économie Sociale et Solidaire – : son maillage territorial, son offre de proximité et sa capacité de répondre aux besoins des territoires et de ses habitants.

Ces constats sont difficiles car la vie culturelle est en effet habituellement foisonnante en Pays de la Loire. La région héberge un écosystème extrêmement dense d’initiatives portées par des artistes, des entrepreneurs, des associations. Ces structures de création, de production, de diffusion, de médiation sont bien souvent par leurs finalités, leurs valeurs et leurs fonctionnements, ancrés dans l’Economie Sociale et Solidaire. Ces entreprises vectrices d’utilité sociale, ainsi que l’ensemble de leurs prestataires et de leurs fournisseurs, représentent des compétences et des savoir-faire implantés localement, une richesse pour notre région.

Dans le moment présent, rappelons l’évidence. L’impossibilité de se rassembler dans la spontanéité et la convivialité, pour découvrir une oeuvre de l’esprit, partager une expression artistique, s’ouvrir à l’altérité, sortir de son quotidien… ces privations représentent un appauvrissement de la vie sociale, intime et intellectuelle. Vecteurs d’engagement et de citoyenneté, leviers d’actions reposant sur la notion de plaisirs et favorisant la construction de soi et le collectif, l’art et la culture sont bel et bien essentiels à notre vivre ensemble.

Au-delà des aides, accompagnements et mesures financières essentielles à la survie des établissements, la visibilité du secteur culturel, la coopération, la mutualisation, ou encore les solidarités transversales seront des facteurs de reconstruction… Sur ce point les ressources mises en lumière dans ce dossier, peuvent jouer un rôle fondamental. Pour que les cafés-concerts, les clubs, les théâtres, les salles de spectacles et de cinéma, les lieux d’exposition, les festivals ouvrent à nouveau, pour enjouer notre vie, de jour comme de nuit !

Gilles Cavé, Président de la CRESS des Pays de la Loire
Gérald Chabaud, Président Le Pôle de coopération pour les musiques actuelles en Pays de la Loire

- 15 % des effectifs dans le secteur culturel ESS en Pays de la Loire entre juin 2019 et juin 2020

La CRESS déchiffre

L’emploi dans le secteur culturel connait des difficultés depuis de nombreuses années, mais ces difficultés ont été fortement exacerbées avec la crise sanitaire que nous traversons. En un an, le secteur culturel ESS ligérien a ainsi perdu plus de 500 emplois et près de 200 établissements. Tous les départements de la région sont touchés par ces disparitions. Le manque de visibilité dans le temps et les nombreuses incertitudes quant aux possibilités de maintenir des activités culturelles en 2021 inquiètent sur les traces que laissera cette crise sur le secteur.

Note de conjoncture – janvier 2021

Culture #ESS, on en parle !

Toutes et tous mobilisé·es!

Les Pôles régionaux des différentes filières culturelles en Pays de la Loire veillent en permanence à comprendre et analyser cette situation de crise afin d’accompagner au mieux leurs adhérents. Lors du premier confinement au printemps 2020, ils ont produit collectivement une première enquête afin de souligner les premières difficultés, inquiétudes et perspectives des acteurs culturels ligériens. De nombreux travaux ont été menés en 2020 sur le secteur culturel. L’UFISC les a recensés sur son site internet, dont une étude d’Opale, le centre de ressources national DLA dédié à la culture, soulignant les premiers impacts de la crise sur les associations culturelles employeuses.

Aujourd’hui, une enquête nationale est en cours, portée par Mobilisation et Coopération Art et Culture, et à laquelle les Pôles sont associés et vous invitent à répondre massivement.

Les radios associatives, véritables vecteurs culturels

La Fédération des Radios Associatives en Pays de la Loire vient de publier les données 2019 de ses 22 membres tout en y intégrant des données liées à la crise sanitaire. Ces médias, acteurs culturels de premier plan fortement mobilisés dans ces temps d’information en continu, ont su s’adapter, divertir, informer et rassembler pendant cette période de crise et de confinement. De par leurs nombreux projets et initiatives, ce sont des acteurs qui permettent de continuer à faire vivre la culture, en la diffusant ou encore en donnant la parole aux acteurs culturels, et ce malgré ce contexte de restrictions sanitaires.

Solidarité à toute épreuve

Le Moulin CréatifDans ce contexte, les structures culturelles se réinventent, privées de leurs espaces d’expression. On a ainsi vu les initiatives solidaires fleurir sur le territoire national : des costumières de compagnies cousant des masques, des associations chantant sous les fenêtres des EHPAD, des compagnies de théâtre venant jouer devant des maisons individuelles ou de retraite, etc. De la même façon, à Montaigu, le Moulin Créatif a réfléchi à un dispositif, Une Bouffée d’Art Frais, permettant à des jeunes en décrochage scolaire de se remobiliser à travers des ateliers artistiques et culturels proposés par les adhérents du Moulin. Ils défendent ainsi l’idée que l’art et la culture peuvent être un levier pour remobiliser les jeunes en décrochage.

Une année sans festival, une année sans… ?

Cet été, le Pôle des Musiques Actuelles des Pays de la Loire a publié une étude sur l’utilité sociale des festivals, s’interrogeant sur leurs différents apports. Mais l’été 2020, les festivals n’ont pas pu se tenir, ce qui a d’autant plus souligné les manques que leur absence peut engendrer. Ils mobilisent des structures et des individus divers et variés et proposent une diversité artistique sur nos territoires, autant qu’ils sont des « espaces de liberté, des moments d‘expérimentations collectives, des temps propices à l’engagement, à la rencontre, à la découverte de l’autre. » Leurs finalités ? « Faire vivre un projet, dynamiser un territoire, valoriser les initiatives qui s’y déploient, créer du lien, faire connaître des artistes, un patrimoine, éduquer aux solidarités, aux enjeux sociétaux et environnementaux, etc. »

Un plaidoyer pour ces « véritables laboratoires d’idées et de convivialité » qui entre en résonnance avec l’actualité et les incertitudes liées à la prochaine saison estivale relayées ces derniers jours par le Hellfest.

TRAJET, pour multiplier les belles trajectoires culturelles

Rencontre dispositif TRAJETPrendre le temps de développer un projet culturel, telle est l’ambition de TRAJET, ce nouveau dispositif d’accompagnement porté par le Pôle des Arts Visuels des Pays de la Loire au titre de toutes les filières culturelles. 39 porteur·ses de projets sont lauréat·es de la première édition 2020 et suivent un programme alternant des temps d’accompagnement individuels et collectifs jusqu’en juin 2021. L’objectif est d’accompagner « dans la durée les porteur·ses de projet en prenant en compte leur singularité, leurs pratiques et leurs positionnements, afin qu’ils soient en mesure de caractériser leur stratégie, leur inscription dans un environnement professionnel à la fois sectoriel et territorial. »

Culture en Crise(s), crise des associations culturelles !

Illustration cultureL’Institut ISBL nous invite à interroger les formes, les gouvernances et les modes d’organisation du secteur culturel dans l’ESS qui semble traverser une crise depuis plusieurs années, renforcée par la période actuelle. Ces réflexions autour de la gestion des structures culturelles convoquent de nombreux auteurs et nous amènent à repenser le modèle associatif culturel afin de permettre la pérennité de ces activités vectrices de coopérations, lien social et innovations.

Ils en parlent aussi !

Et les collectivités dans tout ça ?

Podcast avec élus locauxDe nombreuses collectivités soutiennent les structures culturelles de leur territoire en maintenant leurs financements et/ou en créant des fonds d’urgence. Si ce soutien est indispensable au monde de la culture en temps de crise, il l’est tout autant pour les territoires, afin de maintenir le lien social que créent les activités culturelles qui s’y développent. C’est que souligne ici la COFAC. Par ailleurs, le travail partenarial entre le Pôle et la FRAP permet de donner la parole à des élus locaux ligériens en charge de politiques culturelles, entre accessibilité culturelle, identité et dynamique des territoires. A écouter ici.

Et si on occupait notre temps libre par des activités culturelles ?

concert orchestre par internetDepuis le printemps dernier, il devient compliqué voire impossible de pratiquer une activité culturelle comme on le faisait jusque là. La crise sanitaire oblige les acteurs professionnels et amateurs à repenser leurs pratiques autant que leur consommation de culture. Scoop : l’étude du Ministère de la Culture montre notamment une intensification des pratiques culturelles amateurs ainsi qu’une recherche de sociabilité grâce à des activités culturelles. De quoi faire vivre la culture malgré tout !

Arts et numérique : comment exister ensemble ?

numérique et artSi la culture permet de rapprocher les individus et de créer du lien social, comment cette période de distanciation physique et sociale a-t-elle pu permettre de maintenir ces liens entre les artistes et leurs publics ? Le (sur)développement des pratiques numériques a-t-il pu maintenir ces liens ? Création et diffusion artistiques sont-elles toujours possibles ? Aussi, assiste-t-on à une désincarnation de l’art : ou dit autrement l’art peut-il exister sans artiste ? Le Laboratoire Arts & Technologies de Stereolux nous propose de réfléchir à tous ces aspects tout en nous partageant des pratiques culturelles innovantes.

Voyage, voyage…

illustration étude UNESCOFrontières fermées, incertitudes et manque de visibilité dans le temps ont contraint de nombreux touristes à annuler leurs voyages internationaux. Or, certaines zones de notre planète dépendent beaucoup du tourisme, notamment culturel. Quels impacts pour ces pays/régions ? Quelles solutions mises en place ? Et si le contexte nous obligeait à faire vivre différemment notre patrimoine culturel qu’il soit matériel ou immatériel ? L’UNESCO produit une synthèse sur les impacts de la crise sur le tourisme culturel international entre pertes de recettes et réponses innovantes.

ESSentiels / Non ESSentiels ?

Portraits de structures culturelles appartenant à l’Économie Sociale et Solidaire

LMP Musique ou comment développer des projets culturels et accompagner des artistes dans ce contexte ?

– Saint-Nazaire (44) –

Travailler en lien avec des publics divers et variés, notamment les jeunes, en pleine pandémie, ponctuée de confinements et de fermetures de lieux culturels, un véritable challenge pour cette structure. Elle a pourtant su adapter ses moyens de communication, ses stratégies et ses projets afin de maintenir ses activités.

Portrait de LMP Musique

La Ressourcerie culturelle ou comment développer son activité de collecte et de vente dans ce contexte ?

– Montaigu (85) –

La Ressourcerie culturelle finissait sa phase d’expérimentation au début de l’année 2020 pour entrer dans sa phase de développement. La crise sanitaire a déjoué ses perspectives. La structure porte pourtant un regard positif sur ce qui a été vécu et sur les enjeux de demain.

Portrait de La Ressourcerie Culturelle

Temps forts à venir

  • 11 février : Les RDV du Pôle – Une journée sur l’Utilité Sociale des Musiques Actuelles – Détails ici
  • 11 mars (14h30-16h) : Opale – webinaire « prévention des risques psycho-sociaux & économiques » – Détails ici
  • 29 avril (14h30-16h) : Opale – webinaire « relations aux collectivités publiques » – Détails ici

Des ressources à mobiliser

Accompagnement dans le secteur culturel – quelques dispositifs et ressources :

  • Coopérative Oz : Pour entreprendre dans le secteur culturel au sein d’une coopérative d’activité et d’emploi – En savoir plus
  • Culturdiag : Accompagnement sur-mesure pour renforcer le pilotage économique et financier des structures culturelles employeuses (brique de l’accompagnement TRAJET mais également accessible aux participants non accompagnés par TRAJET) – En savoir plus
  • Le Dispositif Local d’Accompagnement Régional : Informations et contact

Financement dans le secteur culturel – quelques dispositifs et ressources :

Autres ressources :

Des contacts dans le secteur culturel ESS en Pays de la Loire :

  • Des réseaux

  • Un Pôle Territorial de Coopération Economique

Cette page sera mise à jour régulièrement en fonction des travaux et des événements dont nous aurons connaissance. Pour plus de renseignements, contactez :

Karine Fenies-Dupont, responsable Observatoire
karine.fenies@cress-pdl.org

Marie Teyssier, chargée d’études socio-économiques
marie.teyssier@cress-pdl.org